SolutionsMédicales.fr
Le portail au service des professionels de santé

Nouvelle formation des IADE, première profession paramédicale ayant le grade de Master

    Par un arrêté du 23 juillet 2012 publié au Journal officiel du 29 juillet suivant, la formation des infirmiers anesthésiste a été refondue.
     
    S’inscrivant dans le cadre de l’harmonisation européenne et de la refonte des diplômes du secteur sanitaire, les principales nouveautés sont les suivantes :
     
    • Tout d’abord, les IADE sont la première profession paramédicale à obtenir le grade Master.
     
    • Le cursus de formation est par ailleurs profondément remanié :
      • D’une durée de 24 mois, il sera intégré dans un cursus universitaire et organisés en quatre semestres universitaires, dès octobre 2012.
      • En parallèle, l’approche pédagogiques et les modalités d’évaluations sont profondément modifiées : l’approche par compétence devient la règle et les mises en situation professionnelle disparaissent. Ainsi, le nombre d’heures de cours théoriques augmente mais la durée des stages diminue. Cependant, un stage de 4 semaines au sein d'une unité de recherche, devient le prérequis indispensable dans le cadre d'une formation universitaire de troisième cycle.
     
    Enfin, relevons que, bien qu’il s’agisse d’une revendication ancienne des infirmiers anesthésistes, la reconnaissance du grade de master aux professionnels déjà diplômés semble définitivement écartée : la validation du grade master se ferait au cas par cas, selon les règles locales édictées par les doyens d'universités, moyennant probablement la validation d'unité d'enseignements non acquises antérieurement, en particulier le volet "recherche".
     
    A noter pour ceux qui seraient intéressés par le concours d’accès à cette formation, Cette formation IADE n’est ouverte qu’à ceux qui peuvent justifier de deux années minimum d’exercice, en équivalent temps plein, de la profession d’infirmier au 1er janvier de l’année du concours.
     
    En outre, pour se présenter aux épreuves d’admission, les candidats doivent déposer à l’école de leur choix un dossier comprenant :
    • une demande écrite de participation aux épreuves ;
    • un curriculum vitae ;
    • un état des services avec justificatifs de l’ensemble de la carrière d’infirmier diplômé d’Etat ;
    • une copie de leurs titres, diplômes ou certificats ;
    • un certificat médical attestant que le candidat a subi les vaccinations obligatoires ;
    • un document attestant le versement des droits d’inscription aux épreuves d’admission ;
    • et, pour les infirmiers diplômés d’Etat exerçant leur activité dans le secteur libéral :
      • un certificat d’identification établi par la ou les caisses primaires d’assurance maladie du secteur de leur exercice
      • et une attestation d’inscription au rôle de la patente ou de la taxe professionnelle pour la période correspondant à leur exercice établi par les services fiscaux de leur lieu d’exercice,
      • ainsi que tout autre document permettant de justifier des modes d’exercice et des acquis professionnels postérieurs à l’obtention du diplôme d’Etat d’infirmier ;
     
    Peuvent être admis en formation dans la limite de 5 % de la capacité d’accueil de l’école :
    •  les titulaires du diplôme d’Etat de sage-femme ;
    • les étudiants ayant validé la troisième année du deuxième cycle des études médicales ;
    • les titulaires d’un diplôme d’Etat d’infirmier et d’un diplôme reconnu au grade de master.
     
    Ces candidats sont sélectionnés sur dossier et sont donc dispensés des épreuves d’admission.
     
    La teneur de leur cursus sera déterminée après avis du conseil pédagogique en fonction de leur cursus antérieur (dispense ou compléments de formation).
     
    Quant au déroulement de la scolarité, il faut savoir que la validation de chaque semestre s’obtient par l’acquisition de 30 crédits européens. 
     
    Le diplôme d’Etat d’Infirmier Anesthésiste s’acquiert donc par l’obtention de 120 crédits européens (60 crédits européens pour les unités d’enseignement et 60 pour la formation pratique en stage) correspondant à l’acquisition des 7 compétences du référentiel de compétence.
     
    Chaque compétence s’obtient par la validation de la totalité des unités d’enseignement en relation avec la compétence et par l’acquisition de l’ensemble des éléments de la compétence évalués lors des stages.
     
    D’un point de vue pratique, les nouvelles dispositions sont applicables aux étudiants infirmiers anesthésistes admis en première année de formation à la rentrée de 2012.
     
    En revanche, les étudiants ayant entrepris leurs études avant cette date restent soumis aux dispositions antérieures qui restent ainsi en vigueur jusqu’en 2014.
     
    Pour les étudiants qui redoublent ou qui ont interrompu une formation soumise au régime antérieur, leur situation sera examinée par le jury semestriel qui formalise des propositions de réintégration qui sont soumises à l’avis conforme du conseil pédagogique.
     
    Enfin, pour les étudiants infirmiers anesthésistes ayant échoué au diplôme d’Etat d’infirmier anesthésiste en 2013, ils bénéficieront d’une session de rattrapage et, en cas de nouvel échec, le dossier de l’étudiant sera examiné en conseil pédagogique. 

    Ecrit par: Ocean Avocats
    Article mis à jour le : mardi 11 septembre 2012

    Ces articles sont à vocation pédagogique et informative et n'ont pas de valeur légale ou réglementaire. Malgré toute l'attention portée à leur rédaction et la relecture par un collège de professionnels expérimentés, Solutions Medicales décline toute responsabilité en cas d'inexactitude ou de lacune que ces textes pourraient comporter.