SolutionsMédicales.fr
Le portail au service des professionels de santé

L'efficacité très critiquée du DMP (Dossier Médical Patient)

    Fin août, un rapport de la cour des comptes sur le DMP (Dossier Médical Patient) a été publié et a soulevé des critiques et des reproches à l’égard de l’Agence des systèmes d’information partagés de santé (ASIP Santé).


    En effet, ce rapport met en regard les coûts de développement et de mise en oeuvre du DMP depuis sa création, en août 2004 et son efficacité et sa progression chez le patient et le médecin.
    En 8 ans, les coûts s’élèvent à environ 500 millions d’euros.
    L’ASIP défend le contrôle des coûts notamment en donnant quelques chiffres : les coûts d’expérimentation jusqu’à 2009 ont totalisé 100 millions d’euros, les coûts de développement 95 millions d’euros,…
     

    Quant à son efficacité, il semblerait qu’elle soit trés controversée tant par le médecin que par le patient.
    L'idée est simple : depuis le portail web www.dmp.gouv.fr, chaque patient peut ouvrir un Dossier Médical Patient à son nom. Ainsi, le DMP doit contribuer à favoriser le partage les données du patient entre les professionnels concernés (médecins, hôpitaux, radiologues,…etc), notamment dans le cadre des maladies chroniques.

     

    Depuis Janvier 2011, seuls 200 000 DMP ont été créés, l’objectif ayant été fixé à 500 000 à fin 2011.
    Le président du syndicat des médecins généralistes confie qu’une grand majorité des médecins s’opposent au DMP car il ne correspond pas à leurs besoins réels (trop complexe, trop long à remplir, des besoins différents entre un praticien de ville et un praticien hospitalier), et qu’au delà de ça, les médecins n’ont pas été concertés au départ.

     

    Du côté du patient, on soulève un autre dysfonctionnement : lorsque les enfants sont rattachés à la même carte vitale que celle de leurs parents, il ne peut pas y avoir plusieurs DMP. Seul le nom qui apparaît sur la carte vitale pourra être pris en charge.

     

    A l’issue de cette publication, les sages de la rue Cambon ont formulé 13 recommandations au ministère de la Santé afin que ce sujet du DMP soit mieux suivi tant budgétairement qu’opérationnellement.

    Ecrit par: Valentine
    Article mis à jour le : lundi 17 septembre 2012

    Ces articles sont à vocation pédagogique et informative et n'ont pas de valeur légale ou réglementaire. Malgré toute l'attention portée à leur rédaction et la relecture par un collège de professionnels expérimentés, Solutions Medicales décline toute responsabilité en cas d'inexactitude ou de lacune que ces textes pourraient comporter.