SolutionsMédicales.fr
Le portail au service des professionels de santé

Les pharmacies peuvent vendre des éthylotests

    Par un arrêté du 22 novembre 2012, publié au journal officiel du 30 novembre suivant, la liste des marchandises dont les pharmaciens peuvent faire le commerce dans leur officine a été modifiée.
     
    Ils peuvent désormais vendre des éthylotests.
     
    Ainsi, la liste des produits qui peuvent être vendus dans une officine de pharmacie est la suivante :
     
    1. Les médicaments à usage humain ;
    2. Les insecticides et acaricides destinés à être appliqués sur l'homme ;
    3. Les produits destinés à l'entretien ou à l'application des lentilles oculaires de contact ;
    4. Les médicaments vétérinaires, les produits à usage vétérinaire, les objets de pansement, les articles et les appareils de soins utilisés en médecine vétérinaire, ainsi que les produits, réactifs et appareils destinés au diagnostic médical ou à la mesure de toute caractéristique physique ou physiologique chez l'animal ;
    5. Les dispositifs médicaux à usage individuel, à l'exception des dispositifs médicaux implantables ;
    6. Les plantes médicinales, aromatiques et leurs dérivés, en l'état ou sous forme de préparations, à l'exception des cigarettes ou autres produits à fumer ;
    7. Les huiles essentielles ;
    8. Les articles et appareils utilisés dans l'hygiène bucco-dentaire ou corporelle ;
    9. Les produits diététiques, de régime et les articles ou accessoires spéciaux nécessaires à leur utilisation ;
    10. Le pastillage et la confiserie pharmaceutique ;
    11. Les eaux minérales et produits qui en dérivent ;
    12. Les matériels, articles et accessoires nécessaires à l'hospitalisation à domicile des malades ou au maintien à domicile des personnes âgées ;
    13. Les articles et accessoires utilisés dans l'application d'un traitement médical ou dans l'administration des médicaments ;
    14. Les produits cosmétiques ;
    15. Les dispositifs médicaux de diagnostic in vitro destinés à être utilisés par le public ;
    16. Les produits, articles et appareils utilisés dans l'art de l'œnologie ;
    17. Les produits chimiques définis ou les drogues destinées à des usages non thérapeutiques à condition que ceux-ci soient nettement séparés des médicaments ;
    18. Les produits et appareils de désinfection, de désinsectisation et de dératisation, ainsi que les produits phytosanitaires ;
    19. Les supports d'information relatifs à la prévention, à l'éducation pour la santé et au bon usage du médicament ;
    20. Les équipements de protection individuelle de protection solaire ;
    21. Les équipements de protection individuelle d'acoustique adaptés au conduit auditif ;
    22. Les compléments alimentaires ;
    23. Les équipements de protection individuelle respiratoire ;
    24. Les éthylotests.
     
    Il s’agit probablement de permettre à tous les propriétaires de véhicules de trouver – près de chez eux – l’éthylotest dont la possession est désormais obligatoire.
    Voir l'arrêté du 22 novembre 2012 sur LegiFrance

    Ecrit par: Ocean Avocats
    Article mis à jour le : jeudi 13 décembre 2012

    Ces articles sont à vocation pédagogique et informative et n'ont pas de valeur légale ou réglementaire. Malgré toute l'attention portée à leur rédaction et la relecture par un collège de professionnels expérimentés, Solutions Medicales décline toute responsabilité en cas d'inexactitude ou de lacune que ces textes pourraient comporter.