SolutionsMédicales.fr
Le portail au service des professionels de santé

Plus de médecins inscrits, grâce aux retraités actifs et aux médecins étrangers

    Plus de médecins inscrits, grâce aux retraités actifs et aux médecins étrangers

     
    L'Atlas 2013 de la démographie médicale, publié par le conseil de l'ordre des médecins, recense presque 272 000 médecins 
    inscrits au tableau du conseil de l'ordre, un record.  Les médecins retraités actifs et les médecins à diplôme étranger, 
    qu'il soit européen ou extra-européen, sont les moteurs principaux de cette hausse de +4,5 % des inscriptions.

    Le nombre de médecins en activité a en réalité légèrement diminué, de -0,12%, posant clairement une nouvelle fois la problématique du renouvellement médical.

    Les médecins retraités restent inscrits

    L'atlas démographique du CNOM recense 10 952 médecins retaits actifs, dont 64% en exercice libéral. D'après les projections 
    du CNOM, ils devraient tripler pour atteindre presque 30 000 médecins retraités actifs d'ici 2018.
     

    Les médecins remplaçants toujours en augmentation

    Plus de 10 000 médecins sont inscrits en tant que remplaçants, contribuant activement à l'offre de soins de premier 
    recours. Après 5 ans de remplacements, ils sont néanmoins 68 % à s'être installés en libéral.
     

    Contrairement aux idées reçues, les jeunes médecins s'installent en libéral!

    S'ils ne sont que 10 % à choisir l'installation libérale à la fin de leurs études, 5 ans plus tard, 35 % des jeunes 
    médecins sont installés avec une activité libérale exclusive ou mixte.
    Les stages en cabinet libéral sont jugés efficaces pour faire connaitre aux futurs médecins l'exercice libéral au cours de leurs études de médecine.
     

    Les Pays de la Loire en tête des régions les plus attractives pour les médecins

     
    En termes d'attractivité des régions françaises pour l'installation des médecins, ce sont les Pays de La Loire qui arrivent en tête des intentions d'installation libérale des médecins, suivis de l'Alsace et de la région Rhônes-Alpes. L'Ile de 
    France puis les régions Champagne-Ardenne et Centre connaissent le plus fort recul du nombre de médecins inscrits au conseil de l'ordre.
     

    Les médecins à diplôme étranger en forte hausse

    Le CNOM recense 9% des médecins inscrits titulaires d'un diplôme étranger, soit 17 835 médecins à diplôme européen ou 
    extra-européen. Et sur les seuls inscrits de 2012, presque le quart des médecins inscrits (24,1 % ) est titulaire d'un diplôme obtenu hors de France (11,4 % de diplôme européen, 12,7 % extra-européen), même si certains d'entre eux sont de nationalité française, diplômés en Belgique, Roumanie ou Bulgarie. L'Algérie, la Roumanie et la Belgique fournissent presque 50 % des médecins à diplôme étranger :

     

     
    Les médecins étrangers sont plus présents dans l'ensemble des régions françaises.Toutefois, une majorité  d'entre eux (63,5 %) exerce en activité salariée, au sein d'établissements de soins. Le Dr Patrick Romestaing, en charge de la démographie médicale au sein du CNOM, souligne toutefois que ces données ne tiennent pas compte d'«un nombre très important» de médecins étrangers exerçant dans les hôpitaux avec un statut d'attachés sans être inscrits au tableau de l'Ordre, donc sans contrôle ni sur le diplôme, ni sur le niveau de rémunération. 

    Télécharger ici l'atlas de la démographie médicale 2013

     

    Ecrit par: Solutions Medicales
    Article mis à jour le : jeudi 20 juin 2013

    Ces articles sont à vocation pédagogique et informative et n'ont pas de valeur légale ou réglementaire. Malgré toute l'attention portée à leur rédaction et la relecture par un collège de professionnels expérimentés, Solutions Medicales décline toute responsabilité en cas d'inexactitude ou de lacune que ces textes pourraient comporter.