SolutionsMédicales.fr
Le portail au service des professionels de santé

Bilan de la ROSP 2013 pour les médecins libéraux : 5780 € en moyenne par médecin généraliste

    Depuis 2 ans, la Rémunération sur Objectifs de Santé Bilan ROSP 2013Publique (ROSP), a été introduite en médecine libérale, et montre une progression nette des résultats sur les indicateurs de santé publique. Elle a permis d'octroyer un complément de revenus moyen de 4 000 euros à plus de 85 000 médecins libéraux. Les médecins généralistes auront touché 5 780 euros en moyenne de prime de performance cette année, contre 5 350 euros en 2012. Médecins et patients semblent ainsi finalement mieux accepter cette mesure qu’à son lancement.

    Tous les indicateurs de santé publique en nette amélioration

    Le taux de réalisation des objectifs de santé publique a atteint 59.7 %, soit un saut de 9 points entre 2012 et 2013.
    Sur le volet "organisation des cabinets", l'informatisation, les logiciels d'aide à la prescription, et la rédaction du volet médical de synthèse, montrent une nette progression.

    On assiste à une hausse significative des indicateurs sur la prescription des génériques, notamment des IPP, et une baisse des prescriptions d'antibiotiques chez les personnes âgées.


    A propos du suivi des maladies chroniques, en particulier chez le patient diabétique à haut risque cardiovasculaire, les médecins s'appliquent désormais à prescrire davantage de statines et de l'aspirine à faible dose (respectivement +1.7 et +4.5 points des indicateurs correspondants).


    En outre, la prescription d'hba1c dans le suivi biologique du diabète bondit de 5.9 points en 2 ans.

    Bémol sur le tableau de la prévention

    On note une progression globale des indicateurs "prévention" de 5.5 points, mais en réalité cette progression est essentiellement due à la baisse de prescription des vasodilatateurs et benzodiazépines, et masque les résultats décevants en termes de prévention des cancers, du sein, du col utérin, et de la vaccination antigrippale, en recul depuis 2011.

    Inégalités régionales des résultats de la ROSP

    On observe toutefois une disparité territoriale du taux d'exécution. Paris ne montre pas l'exemple avec un score de 51%, Reims quant à elle brille avec 67.4%.

    Budget alloué à la ROSP : 330 millions d'euros en 2013

    L'Assurance Maladie ne peut dire à ce jour quelles économies elle réalisera grâce à la dégradation moindre de l'état de santé de certains patients.

    Cependant, elle publie le budget alloué à la ROSP en 2013, qui est de 330 millions d'euros, contre 280 millions en 2012. Une augmentation d’un euro du C, demandée par les médecins, aurait eu un coût faiblement inférieur à la ROSP, mais sans assurance d’avoir un réel impact sur les objectifs de santé publique.

    La CSMF et l'Assurance Maladie saluent les résultats publiés et l'implication des médecins libéraux

    "La ROSP remplit sa double mission en contribuant de façon très directe à l'amélioration de la santé publique et en instituant une rémunération valorisante pour les médecins libéraux", explique la CSMF.
    Frédéric van Roekeghem, président de la CNAM, souligne également les bons résultats produits par ce dispositif, et met en avant la pertinence de la ROSP sur la santé publique.
    Si 57 % des médecins reconnaissent que ce dispositif les aide à améliorer les objectifs de santé publique, certains détracteurs regrettent que la valorisation de leur rôle dans la prévention passe par une "récompense du temps administratif" (ils jugent la mise en oeuvre de la ROSP très lourde pour eux) au lieu de passer par une revalorisation de la consultation, qui constituerait une reconnaissance plus valorisante de leur rôle.

    S'il reste donc du chemin à parcourir pour convaincre l'ensemble de la population médicale du bien fondé de la ROSP, celle-ci se révèle efficace au regard des objectifs fixés.

    Tout savoir sur les indicateurs de la ROSP ou Paiement à la performance (P4P)
    Tout savoir sur la ROSP pour les spécialistes

     

     

    Ecrit par: Pauline de Waele
    Article mis à jour le : vendredi 25 avril 2014

    Ces articles sont à vocation pédagogique et informative et n'ont pas de valeur légale ou réglementaire. Malgré toute l'attention portée à leur rédaction et la relecture par un collège de professionnels expérimentés, Solutions Medicales décline toute responsabilité en cas d'inexactitude ou de lacune que ces textes pourraient comporter.