SolutionsMédicales.fr
Le portail au service des professionels de santé

Le plan d'économie de 10 milliards d'euros annoncé par la ministre de la Santé, Marisol Touraine

    Devant le déficit des dépenses de santé qui se creuse, la ministre de la Santé Marisol Touraine a annoncé vendredi 25 avril 2014 son plan d'économies de 10 milliards d'euros sur la Santé, qui portera sur une reforme de structure du système de santé. Cette mesure devrait permettre de faire des économies, sans porter atteinte à la qualité des soins, aux remboursements, à l’adjonction de franchise, bref sans demander aux patients de mettre la main à la poche. Focus sur ces mesures.

     

    3,5 milliards d’économie sur l'industrie pharmaceutique et la consommation de médicaments

    La France consomme trop de médicaments de marque et trop de médicaments chers. La ministre compte sur une baisse des prix des princeps et génériques, tout en souhaitant favoriser la prescription des génériques, pour une économie d’un peu plus d'un tiers des 10 milliards annoncés.
    Cette mesure sera accompagnée de campagnes visant à rassurer les patients, parfois sceptiques au sujet des génériques. Encore faut-il parfois que les médecins eux-mêmes soient convaincus.
    Ces économies ne seront pas dommageables aux patients, car ces médicaments sont remboursés par l'Assurance Maladie et par les mutuelles.

     

    2 milliards d’économie sur les hôpitaux

    Les coûts de fonctionnement des hôpitaux sont trop élevés. En cause, une mauvaise organisation !
    Pour palier ce problème, les achats des hôpitaux sont dans le collimateur : il est proposé une meilleure gestion et une mutualisation des achats entre hôpitaux pour alléger la facture, afin de réaliser des économies à hauteur de 2 milliards d’euros.


    Par ailleurs, le recours aux médecins intérimaires hospitaliers, trop onéreux, devra être revu à la baisse et leurs revenus seront plafonnés. Enfin, une meilleure coopération ville-hôpital semble également nécessaire.

     

    1,5 milliard d’économie sur les hospitalisations

    L'hospitalisation coûte trop cher. La ministre souhaite raccourcir la durée d'hospitalisation, notamment en incitant les séjours de chirurgie ambulatoire, plus courts, et permettant au patient de sortir le jour même, avec un objectif de 50% d'hospitalisation ambulatoire dans ce secteur.
     

    2,5 milliards d’économie sur les examens redondants


    Une meilleure coordination des soins pour éviter les actes redondants, comme les examens d'imagerie ou les analyses en laboratoire, permettrait de réduire les dépenses de 2.5 milliards d'euros.

     

    Mieux lutter contre les fraudes dans le système social


    Pour atteindre 10 milliards d'euros, la lutte contre les fraudes sera plus intense, en particulier en ce qui concerne les arrêts de travail non justifiés et les arrêts de longue durée abusifs.

     

    Un plan d'économie de 10 milliards sur 3 ans dans la Santé

    Les dépenses progressent, mais dès 2015 on espère voir une stabilisation de cette progression, puis une réduction de 0,1 point tous les ans, avec pour objectif une diminution des dépenses de santé de 1,9 % en 2017.

    Une mesure ambitieuse donc, mais la ministre de la Santé se veut rassurante : " Les réformes que j’engage n’aboutiront pas à un système de santé «low cost» mais, au contraire, à préserver l’excellence de notre modèle, son excellence médicale mais aussi son excellence sociale", insiste t-elle. 

     

    Ainsi, le système de santé, en économisant 10 milliards d'euros sur trois ans, participera à hauteur de 20 % à l'objectif du plan Valls, fixé à 50 milliards d'euros d'économies. Si le cap a été fixé, la mise en oeuvre reste à faire, et souhaitons que "l'excellent de notre système de santé" vanté par Marisol Touraine, reste d'actualité.

    Ecrit par: Pauline de Waele
    Article mis à jour le : lundi 5 mai 2014

    Ces articles sont à vocation pédagogique et informative et n'ont pas de valeur légale ou réglementaire. Malgré toute l'attention portée à leur rédaction et la relecture par un collège de professionnels expérimentés, Solutions Medicales décline toute responsabilité en cas d'inexactitude ou de lacune que ces textes pourraient comporter.