SolutionsMédicales.fr
Le portail au service des professionels de santé

Vers des vaccinations par les sages-femmes et pharmaciens ?

    Vaccinations par les pharmaciens et les sages-femmes ?


    Marisol Touraine a présenté mercredi dernier son projet de loi Santé au Conseil des Ministres. Celui-ci, contenant des mesures très disparates, prévoit notamment d'accorder aux sages-femmes et pharmaciens le droit de vacciner les français.


    La mesure 15 du projet de Loi Santé spécifie que les sages-femmes pourront vacciner les nourrissons et leur entourage : père, mère, fratrie, grands-parents, personnes en charge de la garde...Quant aux pharmaciens, ils auraient tout simplement "le droit de pratiquer l'administration des vaccins". Cette mesure, qui délègue des taches jusqu'ici réservées aux médecins traitants, vise à améliorer la couverture vaccinale des français.


    Les médecins généralistes s'opposent à cette mesure : d'une part ces publics ne sont pas formés à cet acte, qui n'est pas seulement technique mais nécessite également un entretien préalable, et d'autre part, cela remet en cause la globalité dela prise en charge du patient par le médecin traitant.

     

    La création du métier d'infirmier clinicien


    Mais ce n'est pas tout : le projet de loi Santé prévoit aussi la création d'un nouveau métier, doté du droit de diagnostic et de prescription, celui d'infirmier clinicien. Ce dernier pourrait, dans le cas de maladies chroniques telles que diabète ou cancer, effectuer des diagnostics, prescrire des traitements, et effectuer de la prévention. Le syndicat MG-France dénonce la "vente par appartement" de la médecine française. La ministre de la santé précise que ces "pratiques paramédicales avancées" ne pourront concerner que des soignants au sein d'équipes de soins, et en lien avec les médecins. les infirmiers libéraux ne pourront donc pas prétendre au statut d'infirmier clinicien. Elle vise environ 5 % d'infirmiers avec ces compétences avancées.

    Les médecins généralistes, attaqués de toute part, appellent à la grève


    Déplorant une modification du périmètre du métier de médecin généraliste, une remise en cause du statut du médecin traitant, et une mise en concurrence des médecins par d'autres métiers, les syndicats, aussi bien MG France que UNOF-CSMF, le SML ou encore UFML, appellent les médecins libéraux à la grève en fin d'année et à la fermeture des cabinets. L'annonce du Tiers -Payant généralisé avait déjà mis le feu aux poudres de la profession, meurtrie par une consultation bloquée à 23 euros. Si les initiatives syndicales sont pour le moment dispersées, un front médical et syndical uni semble en cours de préparation.

     

     

    Ecrit par: Solutions Medicales
    Article mis à jour le : lundi 20 octobre 2014

    Ces articles sont à vocation pédagogique et informative et n'ont pas de valeur légale ou réglementaire. Malgré toute l'attention portée à leur rédaction et la relecture par un collège de professionnels expérimentés, Solutions Medicales décline toute responsabilité en cas d'inexactitude ou de lacune que ces textes pourraient comporter.