SolutionsMédicales.fr
Le portail au service des professionels de santé

Observatoire du Tiers-Payant : participez à l'étude sur les délais de paiement de la Sécu


    Observatoire du Tiers-Payant : participez à l'étude sur les délais de paiement de la Sécu


    Les médecins sont en grande majorité (à 95 %)  opposés à la généralisation du Tiers-Payant, proposée avec force par Marisol Touraine et prévue pour 2017. Ils craignent majoritairement les délais de paiement des caisses. En effet, si ce délai est en théorie de 5 jours pour les feuilles de soins électroniques, et 20 jours pour les feuilles de soins papier, peu d'études existent pour mesurer les retards de paiement.

     

    2 médecins du Nord créent l'observatoire du Tiers Payant

    Afin d'objectiver le débat sur le Tiers-Payant par des chiffres factuels, 2 médecins généralistes de Tourcoing, Bertrand Legrand et Thomas Rémy, ont commencé par analyser 65 000 feuilles de soins, représentant l'activité de leur cabinet sur 4 ans et 1 trimestre. Chez eux, les feuilles de soins électroniques représentent 72 % de leur activité.

    Les résultat de leur étude :

    • Le Tiers-Payant est réglé avec un délais moyen de 10,74 jours
    • Pour les feuilles de soins électroniques, le délai médian de règlement est de 5 jours, ce qui signifie que dans un cas sur deux, la FSE est réglée au-delà de ce délai.
    • Pour les feuilles de soins papier, le délai médian de règlement par la Caisse est de 39 jours.

    Un élargissement de leur étude à tous les médecins volontaires

    Afin de gommer un éventuel biais géographique (lié à leur caisse par exemple), les deux médecins appellent leurs confrères médecins à participer à l'étude, de façon anonyme.


    Cela devrait permettre d'obtenir des chiffres fiables sur les délais de paiement des caisses d'Assurance Maladie, et d'alimenter objectivement le débat et les négociations conventionnelles menées dans les semaines à venir.

     

    Note importante : cet observatoire est anonyme et indépendant, soutenu par plusieurs syndicats mais sans aucun rattachement à l'un deux en particulier.

     

    Participez à l'observatoire du Tiers-payant :

    La participation des médecins à l'observatoire du Tiers-Payant est très simple, et importante. Tout est expliqué là pour les médecins, pas à pas.
    Il suffit au médecins de se rendre sur l'observatoire du tiers-payant, et de fournir ses données en 4 étapes :
     

    1. Se connecter sur son espace Ameli Pro
    2. Récupérer sur cet espace ses Relevés Mensuels de paiement
    3. Les enregistrer sous des noms distincts
    4. Après avoir créé un compte sur l'observatoire du tiers-payant, les copier / coller dans l'espace réservé à cet effet

    C'est fait !

     

    Le médecin participant fournit ses données de règlement pour alimenter l'étude, et reçoit en retour sa synthèse personnalisée, sur les délais de paiement des caisses pour son cabinet.

     

    Chiffres clés du Tiers Payant :

    • Le Tiers-payant représente aujourd'hui 35 % des actes effectués par les médecins libéraux en France
    • En théorie, le délais de remboursement d'une FSE par la Caisse d'Assurance Maladie doit être inférieur à 5 jours et inférieur à 10 jours pour une feuille de soins papier.

    Rappel sur le concept du Tiers-payant généralisé

    Avec le système du tiers-payant le patient n'avance plus le règlement de sa consultation (de la part remboursée par la Sécurité Solciale du moins), et le médecin se fait régler ses actes directement par la Caisse, grâce à la carte vitale du patient.
    Pour les médecins de secteur 1, dont le tarif de consultation est fixé par la caisse, cela représente une dépendance complète des Caisses d'Assurance Maladie, en termes de trésorerie. Si la Caisse ne règle pas, ou trop tard, le médecin n'aura plus de quoi régler les charges du cabinet ou subvenir à ses besoins. Le délais de règlement des actes par les caisses est donc un enjeu majeur pour les médecins.


    Cette étude permettra donc d'objectiver le problème des retards de paiement par l'Assurance Maladie, sans toutefois aborder les autres objections des médecins à la généralisation du tiers-payant, comme par exemple la dévalorisation de l'acte médical et le risque de surconsommation des patients pour qui cela semble "gratuit".
     

    Ecrit par: Delphine
    Article mis à jour le : vendredi 7 novembre 2014

    Ces articles sont à vocation pédagogique et informative et n'ont pas de valeur légale ou réglementaire. Malgré toute l'attention portée à leur rédaction et la relecture par un collège de professionnels expérimentés, Solutions Medicales décline toute responsabilité en cas d'inexactitude ou de lacune que ces textes pourraient comporter.