SolutionsMédicales.fr
Le portail au service des professionels de santé

Grève du 15 mars : Tous Unis pour la santé de demain

    Grève du 15 mars : Tous Unis pour la santé de demain

     
    A 15 jours de la grande manifestation initiée par l’intersyndicale des internes (ISNI) et chefs de cliniques (ISNCCA) , les principaux syndicats de médecins libéraux dont la CSMF, MG France, SML, FMF, Bloc, ISNJMG, ReagJir …ont rallié le mouvement, dans une unité suffisamment rare pour être soulignée. Seule l’UFML manquait à l’appel pour préparer ce grand rendez-vous. 
     

    Les médecins défileront donc à Paris le 15 mars, contre le projet de loi santé de Marisol Touraine

    « Non au projet de loi de santé, tous unis pour la santé de demain » sera le mot d’ordre de tête de cortège, qui ne comprendra que des représentant des dentistes et médecins. Si des discordances existent bien entre les organisations syndicales et n’ont pas permis un consensus sur une position unique à tenir (aménagement ou retrait de la loi de santé, Tiers payant généralisé, organisation des soins, relations avec l’hôpital, …) tous se sont accordés pour rejeter en bloc la réforme.
     
    Pour tous, il est également clair que la revalorisation des actes relève des négociations conventionnelles, et non de la réforme de santé.
     

    Une grève soutenue par 75 % des français

    Selon un sondage réalisé par BVA pour la MNH (Mutuelle Nationale des Hospitaliers), 75 % des français soutiendraient la grogne des médecins contre le projet de loi santé, avec une prévalence encore plus importante chez les jeunes, et chez les femmes. 23 % des français seraient opposés à la grève, et 2 % ne se prononceraient pas.

     

    Selon les commentaires des médecins libéraux, près de 100 % des patients les soutiendraient même dans leurs revendications, les médecins prenant le temps d’expliquer les raisons de leur rejet du projet de loi (sur le Tiers-payant généralisé notamment), afin, disent-ils, de « faire de la pédagogie et de lutter contre les média qui véhiculent l’idée du 100 % TPG sans en expliquer les conséquences ».
     

    La grogne pourrait gagner encore du terrain

     

    Les syndicats d’ORL et de dermatologues ont déjà appelé leurs membres, médecin libéraux spécialistes, à se joindre au mouvement.
    Certains espèrent que les médecins hospitaliers viendront également soutenir la contestation.
    Les médecins d’outre-mer ont déjà défilé hier pour manifester leur refus du projet de loi santé et de l’ensemble de son contenu.

     

    Dans tous les cas, les médecins et leurs instances représentatives ont d’ores et déjà annoncé que quel que soit l’écho de la grève et de la manifestation des médecins du 15 mars, ils ne s’arrêteraient pas là et prévoient déjà de nouvelles actions. L’inquiétude et le ras-le-bol semblent bel et bien avoir gagné l’ensemble de la profession médicale, très inquiète pour l’avenir de la médecine libérale.
     

    Ecrit par: Solutions Medicales
    Article mis à jour le : vendredi 27 février 2015

    Ces articles sont à vocation pédagogique et informative et n'ont pas de valeur légale ou réglementaire. Malgré toute l'attention portée à leur rédaction et la relecture par un collège de professionnels expérimentés, Solutions Medicales décline toute responsabilité en cas d'inexactitude ou de lacune que ces textes pourraient comporter.