SolutionsMédicales.fr
Le portail au service des professionels de santé

Loi de santé : l’Assemblée Nationale a voté la suppression de l’ordre infirmier

    Disparition de L’ONI au détriment d'une refonte soutenue par la ministre de la santé

    On apprend vendredi 10 avril 2015, dans le cadre du projet de loi santé, que 32 députés sur 577 étaient présent lors du vote de l’amendement. 19 députés ont voté en faveur de l'amendement qui a entrainé la suppression de l’ordre infirmier (ONI). Une proclamation difficile à accepter pour certains syndicats de la profession infirmière mais cela dit sans surprise pour la ministre de la santé Marisol Touraine qui avait souligné un « problème de gouvernance » elle précise tout de même qu’il est difficile de «se passer d'un cadre de régulation déontologique et institutionnel»

     

    Un ordre infirmier qui n’a pas su rassembler la profession


    Annie le Huéroux, député PS des Côtes d’Armor a donc présenté l'amendement 517 qui «supprime l'ordre infirmier et corrélativement supprime l'inscription automatique des infirmiers au tableau de l'ordre». En effet, les députés ont expliqué que : "certaines des missions dévolues à l’ordre n’apparaissent pas opportunes" . Initialement souhaité par les infirmiers libéraux, avec un double objectif de représenter et défendre la profession, cet ordre était également largement critiqué par les infirmiers salariés dénonçant « une mauvaise gestion de l’ordre » ou encore « un défaut de représentativité et de transparence » Les ARS seront désormais en charge du recensement des infirmiers.
    Cet ordre qui avait pour objectif de représenter la profession d’infirmier avait vu le jour lors de l’adoption de la loi du 21 décembre 2006, deux ans après la création des ordres nationaux destinés aux masseurs – kinésithérapeutes et aux pédicures- podologues. L’ordre infirmier avait récemment demandé, au parlement la suppression du chapitre 30 bis du code de la santé relatif à l’attribution de pratiques infirmières à d’autre professions, Cette demande sera discutés et votée dans les jours à venir. 

     

     

    Ecrit par: de Lanouvelle
    Article mis à jour le : vendredi 10 avril 2015

    Ces articles sont à vocation pédagogique et informative et n'ont pas de valeur légale ou réglementaire. Malgré toute l'attention portée à leur rédaction et la relecture par un collège de professionnels expérimentés, Solutions Medicales décline toute responsabilité en cas d'inexactitude ou de lacune que ces textes pourraient comporter.