SolutionsMédicales.fr
Le portail au service des professionels de santé

Les médecins généralistes de Quimper en grève surprise pour deux jours

    Les médecins généralistes de Quimper en grève surprise

     

    Après le printemps roannais, le printemps breton ?

     
    Tous les cabinets de médecins généralistes de Quimper, soit presque une cinquantaine, sont fermés pendant 2 jours, ce mardi 16 et mercredi 17 Juin, afin de protester contre la loi de santé du gouvernement. SOS Médecins s'associe au mouvement et sera également en grève sur les mêmes dates.

     

    S'ils ont prévenu les autorités au dernier moment afin que le préfet ne puisse procéder à des réquisitions, les médecins généralistes bretons ont organisé par eux-même la permanence des soins, et ils se relaieront pour être de garde pendant ces 48h, afin de ne pas laisser la population sans soins de premiers recours, démontrant ainsi leur capacité à s'organiser par eux même, au bénéfice de la population.

     

    Ils défendent leur vision de la médecine libérale et leur éthique, qu'ils estiment largement bafouées par la loi de santé.
    Les médecins généralistes de Quimper, organisés au sein du Collectif pour l’organisation et la défense du territoire de santé (CODTS) dénoncent l'organisation des soins prévue par la loi de santé et la vision de la médecine véhiculée par les ARS, et prennent en charge l'information des patients : la population Quimperoise est invitée à une réunion d'information sur la loi de santé à partir de 20h30 à l'hôtel Mercure de Quimper par tous les praticiens libéraux de la ville.

     

    Les mouvements de grogne des médecins généralistes se multiplient 

    Les mouvements de grève, d'information du public, manifestations  de médecins se multiplient. Le Quotidien du Médecin en recense déjà une quinzaine sur sa carte de France des Médecins en colère.
    Les CODTS et les INSOUMIS (mouvements de médecins) revendiquent une présence dans 21 départements, et annoncent de nombreuses actions à venir, dont certaines déjà prévues en Bretagne.
    Il est intéressant de noter que ces mouvements de grogne des médecins généralistes, organisés au niveau local, montrent une unité souvent rare dans la profession (que ce soit à Roanne ou à Quimper, 100 % des médecins généralistes de la ville ont suivi le mouvement), et qu'ils s'organisent spontanément  en dehors de toute mouvance syndicale, même si la plupart des syndicats professionnels leur apportent leur soutien.

     

     

    Ecrit par: Solutions Medicales
    Article mis à jour le : mardi 16 juin 2015

    Ces articles sont à vocation pédagogique et informative et n'ont pas de valeur légale ou réglementaire. Malgré toute l'attention portée à leur rédaction et la relecture par un collège de professionnels expérimentés, Solutions Medicales décline toute responsabilité en cas d'inexactitude ou de lacune que ces textes pourraient comporter.