SolutionsMédicales.fr
Le portail au service des professionels de santé

Fin du concours PCB pour intégrer la formation Masseur-kinésithérapeute


    Une nouvelle réforme sur les études en masso-kinésithérapie prévoit que les futurs kinés n’auront plus à passer le concours d’admission pour intégrer la formation au DE (diplôme d’Etat) de Masseur-kinésithérapeute.

     

    La fin du concours PCB (physique-chimie-biologie) dès la rentrée 2016-2017

    L’arrété du 16 juin 2015 a annoncé la suppression du concours kiné et de ce fait, les étudiants issus d’une première année universitaire auront accès à la formation. Ainsi, pourront intégrer la première année de la formation de masseur-kinésithérapeute, les étudiants ayant déjà validé :
    • Une PACES (première année commune aux études de santé)
    • Une première année en STAPS (Sciences et Techniques des Activités Physiques et Sportives) 
    • Une première année de licence en science, technologie ou santé

     
    L’article 2 de l’arrêté précise qu’une convention établie entre les instituts de formation au DE masseur-kinésithérapeute et les universités devra être signée avant  le 31 décembre 2015. Cette convention définit, entre autres, pour les établissements de formation, leur capacité d’accueil des étudiants venant de PACES, STAPS ou d’une première année de licence en science à savoir que les étudiants venant d’une PACES sont prioritaires. L’absence de signature donnera lieu à l’interdiction pour les instituts d’accueillir une nouvelle promotion d’étudiants.
    Une dérogation a été accordée à 13 instituts de formation jusqu'à la rentrée 2016-2017, ils pourront encore accueillir des étudiants via le concours PCB, mais ce dernier sera totalement supprimé  à la rentrée suivante.

     

    Vers la suppression des prépas kinés

    Conséquence directe de l’abolition du concours PCB : la fin programmée des prépas kinés, les étudiants ne sachant pas encore s’il est préférable de choisir la voie universitaire ou prépa. à cette question Améliane Michon, présidente de la Fédération nationale des étudiants en kinésithérapie préconise désormais le choix du cursus universitaire; en effet,  l’année de classe préparatoire, assez coûteuse et qui donne souvent lieu à un redoublement, ne garantira sûrement plus l’accès à la formation en 2017-2018.
    La fédération a aussi salué une « grande avancée pour les générations d'étudiants à venir et in fine pour l'évolution de la profession »

     

    Au total, 5 ans d’études pour devenir kiné

    Un deuxième arrété, toujours en cours de rédaction, prévoit la modification de la durée de la formation des kinés, initialement d’une durée de trois ans les étudiants obtiendront désormais leur diplôme après quatre ans d'étude en masso-kinésithérapie. Cette année supplémentaire prévoit d’intégrer un stage professionnalisant de trois mois.
    D’ici peu de temps, Le diplôme de masseur-kinésithérapeute s’obtiendra au terme de cinq années d’études (en comptant la première année universitaire). Cette réforme, dont la publication au journal officiel est prévue pour juillet 2015, a donné lieu à une nouvelle revendication des étudiants : la  reconnaissance du grade de « master » au terme de la cinquième année.
     

    Ecrit par: de Lanouvelle
    Article mis à jour le : vendredi 26 juin 2015

    Ces articles sont à vocation pédagogique et informative et n'ont pas de valeur légale ou réglementaire. Malgré toute l'attention portée à leur rédaction et la relecture par un collège de professionnels expérimentés, Solutions Medicales décline toute responsabilité en cas d'inexactitude ou de lacune que ces textes pourraient comporter.