SolutionsMédicales.fr
Le portail au service des professionels de santé

Les syndicats de médecins prévoient de boycotter la « grande conférence de santé » qui se tiendra en janvier 2016

    La grande conférence de santé divise les syndicats

    Le gouvernement a annoncé le 22 juin dernier qu’une grande conférence de santé sera tenue en janvier 2016. Ce rassemblement prévoit de marquer « un nouveau temps fort d’échanges entre les acteurs de notre système de santé » selon les ministres Marisol Touraine et Najat Vallaud belkacem.
    En effet, la conférence de santé  est organisée dans le but de discuter du projet loi-santé de Marisol Touraine adopté le 14 avril 2015, tant contesté par les professionnels médicaux, les médecins pourront alors partager leurs points de vue et se faire entendre par le ministère.


    Seulement, cette conférence ne plait pas à l’unanimité puisque la FMF (Fédération des médecins de France) et la CSMF (Confédération des syndicats médicaux de France), le SML (Syndicat des Médecins Libéraux) ainsi que le BLOC (union des syndicats AAL, SYNGOF et UCDF) ont annoncé à la suite de la réunion avec le premier ministre tenue à Matignon mercredi 1er juillet, qu’ils ne participeraient pas à la conférence de santé.
    Jean Paul Hamon, président de  la FMF parle d’un projet de loi de santé « écrit pour les médecins sans les médecins » le président de la CSMF, Jean-Paul Ortiz a également fait part de son mécontentement au sujet de la conférence de santé, soulignant que le ministère restait indifférent aux contestations des médecins.
    Le Dr Eric Henry, à la tête du SML conteste l’action du gouvernement et entend bien boycotter les groupes de travail préparatoires ainsi que la grande conférence de santé « En participant aux groupes de travail, on passe pour des suiveurs. Hors de question ! »

    Les syndicats des médecins internes ont confirmé leur présence à la conférence de santé

    En ce qui concerne les autres syndicats, MG France, premier syndicat des médecins généralistes annoncera en septembre sa décision quant à sa participation à la conférence, son leader, Claude Lecher attend de voir si le gouvernement envisage d’appliquer de nouvelles mesures d’ici là.
    Pour le moment, seul les syndicats des internes en  médecine l’Insar-IMG (l’Intersyndicale Nationale Autonome Représentative des Internes  en Médecine Générale) et l’ISNI (Inter Syndicat National des Internes) ont fait part de leur intention de participer à la conférence de santé. Mélanie Marquet, à la tête de l’ISNI, soutient que « globalement, les engagements sont tenus ».


    L’entente entre le gouvernent et les professionnels médicaux est loin d’être acquise, on observe une tension est de plus en plus palpable chez les médecins qui accumulent les manifestations  et les  mouvements de grève pour faire entendre leur désaccord.
     

    Ecrit par: de Lanouvelle
    Article mis à jour le : jeudi 2 juillet 2015

    Ces articles sont à vocation pédagogique et informative et n'ont pas de valeur légale ou réglementaire. Malgré toute l'attention portée à leur rédaction et la relecture par un collège de professionnels expérimentés, Solutions Medicales décline toute responsabilité en cas d'inexactitude ou de lacune que ces textes pourraient comporter.