SolutionsMédicales.fr
Le portail au service des professionels de santé

Hôpitaux de Paris : plus de 118 millions d’euros non recouvrés

     


    De nombreux pays se sont endettés auprès de l'Assistance Publique des Hôpitaux de Paris (AP-HP) ces dernières années. Le bilan est lourd : d’après le rapport établi par la CME (Commission Médicale d'Etablissement) le 7 juillet 2015, l’AP-HP fait face à 118,5 millions d’euros d’impayés au 15 novembre 2014.
     

     

    La dette de l’Algérie dépasse les 31 millions d’euros

    Source: AP-HP
    Le rapport de la CME tient compte de l’ensemble des séjours de patients résidant à l’étranger au sein des 38 hôpitaux de Paris.  Les dettes des différents pays étrangers se divisent entre les frais des particuliers, les organismes étrangers et les ambassades à Paris.
    Parmi ce classement, on retrouve largement en tête l’Algérie dont la dette s’élève à 31,6 millions d’euros; en seconde position vient le Maroc, avec une dette de 11 millions d’euros. Les Etats-Unis arrivent à la 3ème place avec 5,6 millions d’euros d’impayés. La Belgique et la Tunisie qui se suivent de près doivent respectivement 4,9 et 4,2 millions d’euros à l’AP-HP.
    Une hausse générale de la prise en charge de patients étrangers non-résidents en France de presque 10% à été observée entre 2010 et 2014. Un cumul qui pèse lourd pour les finances des hôpitaux parisiens puisque la dette des pays étrangers représente plus du double du déficit du compte principal de l’AP-HP (49 millions d’euros en 2014)
     

    L’AP-HP instaure une nouvelle stratégie

    En septembre 2015, sera mis en place un nouveau système pour réduire les risques de l’endettement croissant auprès des hôpitaux parisiens. Le plan d’action proposé par l’établissement public de santé  s’articule sur deux axes d’opération :

    • Réduire les non recouvrements en imposant aux patients dont l’accueil est programmé, de payer les frais à l’avance avec une majoration de 30% du prix de la journée par rapport aux patients qui résident en France. Dans le cas où les patients sont pris en charge en urgence, l’AP-PH accepte la prise en charge des assurances voyage avec un règlement à posteriori sur facture.

    Toutefois quelques dérogations seront accordées à certains organismes comme la CNAM Tunisie, l’ambassade des Emirats Arabes Unis,  le Kuwait Oil Company… qui pourront payer les charges de leurs adhérents à posteriori sur facture.

    Ce système a été mis en place en 2013 dans certaints hôpitaux et a permis à l’AP-HP de récupérer près de 10 millions d’euros; il sera généralisé en septembre 2015.

    • Organiser les équipes médicales pour adapter de manière optimale l’offre de soins à la patientele étrangère. Des tarifs forfaitaires seront établis pour chaque prestation.

     
     

    Ecrit par: de Lanouvelle
    Article mis à jour le : mercredi 22 juillet 2015

    Ces articles sont à vocation pédagogique et informative et n'ont pas de valeur légale ou réglementaire. Malgré toute l'attention portée à leur rédaction et la relecture par un collège de professionnels expérimentés, Solutions Medicales décline toute responsabilité en cas d'inexactitude ou de lacune que ces textes pourraient comporter.