SolutionsMédicales.fr
Le portail au service des professionels de santé

Journée Santé Morte, Black Friday : Les syndicats de médecins unis le 13 novembre

    Les cinq syndicats représentaitfs des médecins libéraux, la CSMF, la FMF, le SML, MG France et Le Bloc ont fait cause commune avec l'UFML (Union Françiase pour la Médecine Libre) à l'appel du Président du Syndicat National des ORL, le Dr Jean-Michel KLein contre la Loi Santé de Marisol Touraine. Celle-ci doit être ré-examinée en deuxième lecture par l'Assemblée Nationale le 17 novembre.

     

    Journée Santé morte ou Black Friday Vendredi 13 Novembre.


    Le front syndical uni appelle tous les médecins (de toutes spécialités, tous secteurs et toutes sensibilités politiques et syndicales) à cesser toute activité le vendredi 13 novembre par la fermeture générale des cabinets libéraux, la grève de la permanence des soins et des gardes et à participer aux manifestations prévues partout en France les jours suivants. En prévision, un blocage sanitaire s'annonce, qui pourrait durer la semaine suviante, . Les établissements de soins éviteront également de programmer des chirurgies avec hospitalisation longue la semaine précédente.

    Comme le 15 mars dernier, qui avait vu plus de 50 000 médecins et internes descendre dans la rue, une mobilisation massive s'annonce, avec un bémol toutefois de la part des syndicats d'internes, qui se sont désolidarisés du mouvement, ne rejetant pas la loi de santé en bloc.

     

    Le front syndical uni appelle les médecins à ne pas appliquer le Tiers Payant Généralisé

    Les 5 syndicats de médecins libéraux rejettent en bloc la généralisation du Tiers Payant, et demandent à leurs adhérents de ne pas le mettre en oeuvre, malgré la fermeté affichée par Manuel Valls  d'appliquer cette mesure, lors de sa visite au Congrès de l'Ordre des Médecins la semaine dernière.
    Dans un communiqué commun, les syndicats de médecins libéraux ont également réaffirmé leur attachement à la médecine libérale, au secret médical, au libre choix du patient ainsi qu'à la place du patient au centre du système de soins dont le médecin traitant généraliste est le maillon central.
    Ils annoncent également vouloir être les organisateurs de leurs territoires de santé, réaffirmant ainsi leur attachement à la liberté d'installation.
     

    2016 : négociations conventionnelles et assises de la médecine libérale


    Les syndicats de médecins, s'ils ne sont pas d'accord sur tout, prévoient néanmoins de définir les axes communs et partagés qu'ils soutiendront ensemble lors des négociations conventionnels qui se tiendront au printemps 2016 en vue de la future convention médicale.
    Ils bâtiront également conjointement  l'avenir de la médecine libérale au cours des Assises de la médecine libérale, qui se tiendront le 11 février 2016, date à laquelle aura lieu la grande conférence de santé voulue par Manuel Valls, qu'ils boycotteront unanimement.
    La journée Santé morte du vendredi 13 novembre est donc nouvelle étape dans la lutte des médecins contre la loi de santé Touraine, avec une grève complète de la permanence des soint ambulatoires qui pourrait bien se durcir encore d'ici la fin de l'année.

    Ecrit par: Lacroix
    Article mis à jour le : jeudi 5 novembre 2015

    Ces articles sont à vocation pédagogique et informative et n'ont pas de valeur légale ou réglementaire. Malgré toute l'attention portée à leur rédaction et la relecture par un collège de professionnels expérimentés, Solutions Medicales décline toute responsabilité en cas d'inexactitude ou de lacune que ces textes pourraient comporter.