SolutionsMédicales.fr
Le portail au service des professionels de santé

CARMF : le Dr Lardenois devient président

    CARMF : le Dr Lardenois devient le nouveau président


    La Caisse de retraite des médecins libéraux, la CARMF, a un nouveau président : c'est le Dr Thierry Lardenois, médecin généraliste secteur 1 à Angevillers, dans la Meuse, qui reprend le flambeau du Dr Maudrux à la présidence de la CARMF. Cela se dessinait depuis quelques semaines, et se précisait depuis le 4 novembre. Le conseil d'administration a donc élu le "dauphine désigné" ce vendredi 20 novembre.

    Un feuilleton à rebondissement au sein de la CARMF

    Alors que depuis le mois de Juillet, un décret interdisait d'élire un président ayant déjà exécuté deux mandats de 3 ans, le 12 septembre, les administrateurs de la CARMF avaient choici de réélire, en dépit du contexte légal,  un nouvelle fois le Dr Maudrux à sa tête. Le ministère de la santé avait alors suspendu le Dr Maudrux et l'ensemble du conseil d'administration (dont le vice-président, le Dr Lardenois) de ses fonctions pour 40 jours.

    Fatigué par les recours et procédures, le Dr Maudrux a finalement décidé de passer la main, en annonçant le 4 novembre dernier sa démission, afin de débloquer la situation et de faire en sorte que la CARMF puisse retrouver des instances dirigeantes sans tarder. C'est à la suite de cette démission que le conseil d'administration s'est réuni pour élire le Dr Lardenois.


    Dr Maudrux : 18 ans de présidence et le plébiscite de nombreux médecins

    Le Dr Gérard Maudrux, urologue retraité, anciennement secteur 2, aura, pendant 18 ans, défendu les médecins libéraux, actifs et retraités, et leur régime de retraite peu avantageux en contenant les charges, dans un contexte souvent difficile. Par ses positions courageuses et justes, il a remporté l'adhésion de nombreux médecins libéraux, qui l'ont  réélu sans relâche afin qu'il mène le plus loin possible sa gestion saine et indépendante de la CARMF.

    Au cours de ses 18 années de présidence, indemnisées 5 500 € / an, il aura affronté l'état et la plupart des syndicats de médecins libéraux, sans se départir de son image d'homme honnête et libre. Lassé de ces combats devenus personnels, il quitte la présidence avec amertume, non par attachement à la fonction, mais avec le regret de n'avoir pu fédérer encore plus. Il reçoit néanmoins de nombreux témoignages et remerciements de médecins libéraux "anonymes" qui le rémercient pour son engagement à leur service et respectent son humilité.

    Le Dr Lardenois prend ses fonctions de président de la CARMF avec le soutien de la profession, afin de poursuivre la tâche du Dr Maudrux.

    Ecrit par: Lacroix
    Article mis à jour le : lundi 23 novembre 2015

    Ces articles sont à vocation pédagogique et informative et n'ont pas de valeur légale ou réglementaire. Malgré toute l'attention portée à leur rédaction et la relecture par un collège de professionnels expérimentés, Solutions Medicales décline toute responsabilité en cas d'inexactitude ou de lacune que ces textes pourraient comporter.