SolutionsMédicales.fr
Le portail au service des professionels de santé

7 conseils pour votre CV médecin

    7 conseils pour votre CV de médecin généraliste ou spécialiste

    Les médecins français ont une excellente formation initiale, théorique et pratique, qui leur permet d'exercer leur art, mais encore faut-il trouver un poste. La rédaction d’un CV et les étapes du recrutement ne sont que peu voire pas abordées durant les études médicales. Voici donc quelques conseils et points importants pour rédiger votre CV de médecin.

     

    1 - Cibler les besoins de la structure de soins où vous postulez

    Pour le médecin comme tout autre professionnel, le dépôt de candidature répond à une demande de recrutement d'une structure de soins, qu'il s'agisse d'un cabinet de groupe, centre médical, hôpital, EHPAD, PMI, CCAS ou clinique. Il s'agit de repérer le type de profil recherché et mettre en évidence ses qualités propres et ses compétences spécifiques qui correspondront au mieux au poste. Ne perdez pas de vue l'essentiel : le poste à pourvoir.

    2 - Compartimenter votre CV en « rubriques »

    Construisez votre CV en paragraphes distincts titrés, pour le rendre organisé, cohérent et lisible.
    Un CV désordonné fera penser aux recruteurs que vous l'êtes vous-même.
    Idéalement, votre CV doit tenir en 1 page unique !
    Et surtout, n'oubliez pas le titre, synthétique, efficace . Par exemple : Médecin généraliste, plus de 10 ans d'expérience. Ou Médecn gériatre expérimenté cherche temps partiel ; ou encore Médecin Anesthésiste-Réanimateur, spécialisé en maternité

    3 -Mettre en avant votre formation

    Enumérez vos diplômes (et uniquement vos diplômes, pas les différentes années pour y arriver : si vous êtes thésé, on se doute bien que vous avez été admis au concours de première année ou du PACES ) du plus récent au plus ancien avec sa dénomination exacte (DES, DESC), l’année d'obtention et le nom des établissement(s) dans le(s)quel(s) vous avez réalisé votre formation.
    N'hésitez pas à ajouter vos DU / DIU si leur mention présente un intérêt pour le poste convoité.
    Pour les jeunes médecins nouvellement diplômés, cette rubrique est à mettre en premier et à valoriser.

    4 - Valoriser vos expériences professionnelles

    Indiquez votre poste actuel, puis les postes les plus récents, avec votre statut (PH, CCA, assistant, MCU, etc), les établissements fréquentés,ainsi que la période - Jan 2004 - Novembre 2005-   ou la durée - 1,5 ans-  (l'une ou l'autre, pas d'information redondante).
    Les expériences professionnelles doivent occuper une place centrale dans votre CV. En effet, elles permettront au recruteur de se faire une idée précise de votre carrière, de vos compétences et de ce qu'il peut théoriquement attendre de vous.

     

    Comment traiter le cas des stages à l'hôpital  au cours de vos études de médecine ? épineuse question, tant ils sont nombreux, depuis votre statut d'externe jusqu'à vos derniers stages d'internes...Si vous êtes un jeune médecin fraichement diplômé, essayez d'être exhaustif. Mais dès que vous avez un peu d'expérience professionnelle autre, soyez pertinents et ne mettez en avant que ceux en relation directe avec le poste ciblé, dans les services en relation avec votre spécialité finale.

    5 - Faire connaitre vos publications médicales et interventions en congrès


    Mentionnez si vous êtes membre d'une société savante, si vous avez été en charge de responsabilités administratives.
    N’hésitez pas à indiquer les conférences ou congrès de votre discipline au cours desquels vous avez pris la parole (pas ceux auxquels vous avez participé : cela relève de votre formation continue, mais n'est ps pertinent pour le recruteur), ainsi que vos publications et études éventuelles dans des revues scientifiques.

    6 - Ne pas vous surestimer dans votre CV


    Dans votre CV, vous serez amené à exposer vos compétences, votre niveau en langues étrangères, informatique (logiciel d'aide à la prescription,logiciels d'études médicales, power point, excel ), etc.
    Si vous boostez artificiellement vos compétences réelles, vos lacunes risquent d'être mises à jour durant l'entretien et cela vous desservira.
    Pour chaque item inséré dans votre CV, entraînez-vous à l'argumenter en vue des questions que l’on vous posera lors de l’entretien.

    7- Personnaliser votre CV avec les petits plus / loisirs

    La rubrique « Les plus/loisirs » peut donner un aspect personnalisé au CV, qui est un document assez standardisé.
    Vous pouvez parler de vos loisirs, vos activités sportives, votre engagement associatif, etc…
    Cela aura pour effet de retenir l'attention de votre CV par rapport à un autre, d'éveiller la curiosité du recruteur et favoriser l’échange lors de la seconde partie de l’entretien.

    Votre CV de médecin généraliste ou spécialiste doit être synthétique (1 à 2 pages maximum), percutant, efficace (en une minute, le recruteur doit comprendre qui vous êtes et ce que vous cherchez), refléter votre personnalité...
    Loin d'être un exercice simple, le CV est votre premier contact avec le recruteur et le poste de vos rêves : ne le négligez pas. Même pour les médecins, le CV fait la différence : accordez vous du temps pour mûrir votre CV, y revenir, le faire relire à des personnes de vorte entourage. Soignez la mise en page, sans excentricité : celle-ci doit servir la lisbilité du fond, et non l'occulter.

     

    Pour aller plus loin :

     

    Article mis à jour le : lundi 2 juin 2014

    Ces articles sont à vocation pédagogique et informative et n'ont pas de valeur légale ou réglementaire. Malgré toute l'attention portée à leur rédaction et la relecture par un collège de professionnels expérimentés, Solutions Medicales décline toute responsabilité en cas d'inexactitude ou de lacune que ces textes pourraient comporter.