SolutionsMédicales.fr
Le portail au service des professionels de santé

Les frais d'installation et de fonctionnement

Combien coûte une installation ? Combien coûte le fonctionnement d'un cabinet et quelles sont les charges du quotidien d'un professionnel de santé libéral ?

 

S'il est difficile d'établir un chiffre général, puisque de nombreux paramètres rentrent en compte (localisation, création ou reprise d'un cabinet, coût de l'assurance selon la spécialité...), on peut toutefois lister tous les postes de dépense obligatoires ou conseillés.
On estime qu'une installation coûte en général, suivant la solution retenue, entre 15 000 et 50 000 €.

  • Frais d'installation :
    • Local et patientèle :
      • Frais d'agence éventuels
      • Dépôt de garantie en cas de location
      • Achat ou reprise de cabinet ou de parts de SCI
      • Indemnité de présentation (reprise) ou d'intégration (association)
    • Frais d'actes et d'enregistrement
    • Aménagement du cabinet :
      • Achat de mobilier pour bureau, salle d'examen et salle d'attente
      • Achat ou reprise de matériel médical ou paramédical
      • Equipement informatique : matériel, logiciel, contrat de maintenance
      • Installation ligne téléphonique et internet
    • Véhicule :
      • Achat ou crédit-bail
      • Parking
      • Assurance
 

De même, les frais de fonctionnement sont parfois difficiles à évaluer. Ils peuvent être plus importants au sein d'une structure multiple, permettant par exemple des investissements dans un plateau technique plus important (exemple, surcoût estimé entre 15 et 20 % au sein d'une maison de santé). Là encore, de nombreux paramètres sont à prendre en compte, mais on estime en général que le coût total de fonctionnement, en tenant compte des différents postes suivants, varie entre 50 et 75 % du chiffre d'affaires , le bénéfice permettant de faire face aux dépenses de famille.
 

  • Frais de fonctionnement :
    • Loyer ou remboursement d'emprunt
    • Charges locatives ou de propriétaire
      • Eau
      • Electricité
      • Chauffage
      • Entretien et réparations
    • Impôts :
      • Impôt sur le revenu
      • Taxe professionnelle (supprimée en 2010)
      • Taxe d'habitation + Taxe sur les bureaux en Ile-de-France
      • Impôt foncier
      • CSG
      • RDS
    • Cotisations professionnelles :
      • URSSAF (avantages sociaux et allocations familiales)
      • Bon à savoir : Comme il y a 2 années de décalage entre le paiement et les cotisations, les 2 premières années, ces cotisations sont respectivement calculées sur 19 % puis 29 % ddu Plafond de la Sécurité Sociale (PFSS = 36 372 € en 2012) correspondant à 6911 € de revenus pour la 1ère année d’activité en 2012, 10 548 € pour la 2ème année d’activité en 2013
      • Les cotisations forfaitaires dues pour une première année d'activité en 2012 seont donc de 594 € en 2012 et 907 € en 2013
      • Attention à anticiper la régularisation la 3ème année en cas de chiffre d’affaire supérieur à cette base.
        • Attention à anticiper la régularisation la 3ème année en cas de chiffre d'affaire supérieur à cette base.
        • Conseil de l'ordre - obligatoire
        • Caisse de retraite (CARMF, CARPIMKO ou CARCDSF) - obligatoire
        • Union professionnelle - obligatoire
        • Association de Gestion Agréée - facultatif
        • Bon à savoir : Il y a un avantage incitatif, car en cas de non adhésion, le chiffre d’affaire servant de base de calculs de toutes les cotisations est majoré d’office de 25 % 
          • Syndicats professionnels - facultatif
        • Assurances
          • Responsabilité civile professionnelle (RCP) - obligatoire
          • Multirisque du cabinet (vol, incendie, dégât des eaux, équipement téléphonique et informatique, matériel médical...)
          • Contrat de prévoyance décès - invalidité - facultatif
          • Assurance complémentaire Madelin - facultatif
        • Formation :
          • Abonnements presse professionnelle
          • Inscription et frais de participations aux congrès, colloques...
        • Personnel
          • Salaire + charges, dont URSSAF du personnel et cotisation aux caisses de retraites afférentes (environ 50 % de charges sociales et fiscales)
          • Ou prestation de service (secrétariat téléphonique externalisé ou abonnement pour prise de rendez-vous en ligne)
        • Téléphone / internet
        • Timbres et affranchissement
        • Véhicule :
          • Entretien
          • Parking
          • Essence
          • Assurance
        • Matériel médical
        • Consommable et fournitures de santé
        • Fournitures et papeterie
          • Papier
          • Feuilles de soins et ordonnances
          • Fournitures de bureau
        • Honoraires non rétrocédés :
          • Comptable
          • Conseil juridique...

      Voici donc une liste non exhaustive, mais néanmoins relativement complète des dépenses auxquelles vous devrez faire face au quotidien. Pour en savoir plus, voir l'affectation au plan comptable de ces différentes charges, et estimez vos charges selon votre profil grâce à notre formulaire d'estimation de charges.

      Le financement de votre installation avec CMVMédiforce


      Article mis à jour le : vendredi 10 janvier 2014

      Ces articles sont à vocation pédagogique et informative et n'ont pas de valeur légale ou réglementaire. Malgré toute l'attention portée à leur rédaction et la relecture par un collège de professionnels expérimentés, Solutions Medicales décline toute responsabilité en cas d'inexactitude ou de lacune que ces textes pourraient comporter.