SolutionsMédicales.fr
Le portail au service des professionels de santé

S'installer et exercer à la campagne

S’installer à la campagne : pourquoi pas moi ?

 
Face aux déserts médicaux et au départ à la retraite massif des médecins dans les années qui viennent, le gouvernement tente de trouver des solutions pour motiver les futurs médecins et médecins déjà installés d’aller exercer « au vert ».
 
Mais le fond du problème, c’est la motivation !

Pourquoi s'installer dans un désert médical ?


Alors, si vous hésitez à vous installer dans les déserts médicaux, voici une liste d’arguments qui vous aideront peut-être à franchir le pas :
 
  • Se rendre UTILE : Beaucoup de médecins reviennent dans leur région natale pour exercer car ils se rendent plus utiles dans ces zones reculées qu’en ville. C’est un véritable engagement social au niveau des régions.
  • Jouer un ROLE MAJEUR : Les maires insistent sur le rôle majeur que joue le médecin dans un bassin de vie. Sa présence, avec celle d'autres soignants (infirmiers, kinésithérapeutes) garantit le maintien de l’économie de la ville ou des villages alentours.
  • Profiter des PRIX et des FACILITES FINANCIERES : Le foncier est beaucoup moins cher et les communes mettent souvent à disposition des locaux et des logements gratuitement pour le médecin et sa famille, sans compter les éventuelles exonérations d'impôts sur le revenus (en zones de revitalisation rurale ou ZRR notamment) ou de CFE (cotisation foncière des entreprises, ex taxe professionnelle)
  • Goûter à UNE VIE MEILLEURE : La qualité de vie est moins stressante qu’en ville, il y a du calme et de l’espace.
  • Compter sur un RESEAU de médecins et de professionnels de santé : On peut compter sur un réseau de correspondants généralistes et spécialistes réactifs et solidaires. Les médecins s’arrangent plus facilement pour faire les gardes entre eux. Paradoxalement, les médecins de campagne sont souvent moins isolés dans leur exercice que leurs confrères des villes, qui ne connaissent par forcément leurs homologues.
  • Construire un PROJET avec un réseau d'acteurs différents et complémentaires : les élus du territoire, les établissements médicaux et sociaux, la région...
  • Accéder aux MAISONS MEDICALES : C’est dans les zones rurales que les maisons médicales se développement le plus. Les médecins peuvent alors trouver avec qui échanger sur tel ou tel cas clinique, ou prendre en charge un patient dans ses diverses pathologies, grâce aux Maisons de santé pluridisciplinaires
  • Exercer de manière RICHE et VARIEE : Le généraliste traite une grande variété de cas et de pathologies : pédiatrie, gynécologie, traumatologie. Les gens ne vont pas souvent aux urgences car parfois il faut parcourir plusieurs kilomètres. Le médecin intervient alors sur toutes sortes de cas, parfois très complexes. 
  • Entretenir une RELATION PARTICULIERE AVEC LES PATIENTS : Une relation plus proche et personnalisée, se tisse avec les patients. Des liens de confiance se créent.
  • Maîtriser son EMPLOI DU TEMPS : Les patients sont compréhensifs sur les horaires des médecins, donc l’emploi du temps est maîtrisé. Il faut en effet savoir imposer les horaires dès le début de son installation, savoir quand accepter une urgence ou non.
 

Témoignages de médecins et paramédicaux installés, en ville ou à la campagne 


Pour avoir un avant-goût de la vie de médecin de campagne, nous vous recommandons la lecture (savoureuse) de ces quelques blogs tenus par des médecins ou des professionnels de santé installés en zone rurale :
Vous vous interrogez sur l'avenir de la médecine de campagne ? et si vous lisiez les propositions faites par 24 médecins blogueurs, sous le titre "Privé de désert" (médical, s'entend) ? ils y proposent entre autre des MUST, Maison Univsersitaires de Santé 
Le CESP (Contrat d’Engagement de Service Public) est une mesure incitative à l’exercice médical en campagne. En mai 2012, 200 étudiants avaient opté pour ce contrat.
D’autres arguments sont prononcés par ces étudiants :
  • Bénéficier d’une AIDE FINANCIERE dès la deuxième année des études de médecine. Les étudiants sont payés 1200€ par mois et cela leur permet de rembourser leur prêt étudiant (logement, déplacements), de bénéficier d’un confort quotidien ou d’épargner pour ouvrir leur cabinet plus tard.
  • Avoir la SECURITE DE L’ACTIVITE dès la sortie de l’internat. Certains étudiants disent que se faire une patientèle et acquérir de l’expérience n’est pas si aisé que cela.

 
Alors le CESP c’est quoi ? lire ici l'article sur le CESP
 

SolutionsMedicales sera présent sur le Salon Parcours France 2015, salon pour vivre et travailler en province, qui réserve un accueil VIP et un parcours dédié aux Professionnels de santé

 

 

Article mis à jour le : vendredi 18 septembre 2015

Ces articles sont à vocation pédagogique et informative et n'ont pas de valeur légale ou réglementaire. Malgré toute l'attention portée à leur rédaction et la relecture par un collège de professionnels expérimentés, Solutions Medicales décline toute responsabilité en cas d'inexactitude ou de lacune que ces textes pourraient comporter.