Les médecins séduits par le cumul activité libérale/retraite
SolutionsMédicales.fr
Le portail au service des professionels de santé

Les médecins séduits par le cumul activité libérale/retraite

    La CARMF a publié les chiffres de son étude sur le cumul activité libérale/retraite

    D’après le bulletin publié par la Caisse Autonome de Retraite des Médecins de France, la CARMF, le 31 Août 2011, ces derniers sont 5139 à cumuler l’activité libérale et leur retraite au 1er juillet 2011, soit 15,3 % de plus qu’au 1er janvier. Ce cumul connaît donc un vif succès, qui semble confirmé par une analyse plus fine : en effet, le médecin en cumul activité libérale-retraite perçoit déjà, dans 76 % des cas, une pension de retraite de 36 713 €, supérieure à la moyenne (qui est de 2 599 € soit 31 188 € / an, pension moyenne des retraites de médecins, tous régimes cumulés). Il s’agirait donc pour la plupart d’un choix.
     
    Le médecin en cumul activité libérale – retraite est un homme dans 83 % des cas, un spécialiste dans 60 % des cas (contre 40 % de généralistes), alors le plus souvent psychiatre ou cardiologue. Ils sont majoritairement situés en région parisienne (pour 1 739 d’entre eux) ou en Provence-Alpes-Côte-d’Azur (pour 638 d’entre eux).
     
    Les raisons qui peuvent pousser un médecin à poursuivre une activité libérale sont nombreuses : répondre à une demande de ses patients, proposer une offre de soins a minima dans une zone en sous-effectif médical, poursuivre une activité intellectuelle et sociale, compléter ses revenus. Ce statut est sans conteste amené à se développer.
     
    Pour en savoir plus, voir notre article sur le cumul activité libérale - retraite

    Et également : www.carmf.fr

    Ecrit par: Anonyme
    Article mis à jour le : jeudi 17 novembre 2011

    Ces articles sont à vocation pédagogique et informative et n'ont pas de valeur légale ou réglementaire. Malgré toute l'attention portée à leur rédaction et la relecture par un collège de professionnels expérimentés, Solutions Medicales décline toute responsabilité en cas d'inexactitude ou de lacune que ces textes pourraient comporter.