SolutionsMédicales.fr
Le portail au service des professionels de santé

Le pôle cardiaque maintenu au CHU Henri Mondor

    Xavier Bertrand a annoncé mercredi 2 novembre devant les députés le maintien du pôle cardiaque au CHU Henri Mondor.
    Il désavoue par la même occasion l’ARS Ile-de-France et son président Claude Evin qui était à l’origine de la décision de la fermeture de ce pôle.
     
    Pour rappel, l’ARS avait décidé de fermer ce service dans le cadre de son plan de restructuration de l’APHP. Le pôle cardiaque du CHU Henri Mondor avait été celui désigné par l’ARS du fait de la faible activité de son service. Mais cette décision s’est heurtée à la forte mobilisation des élus, du personnel et des responsables universitaires couplée à une pétition signée par plus de 110 000 personnes.
     
    La décision du ministre de la santé peut s’expliquer aussi par sa volonté de garder au moins un des grands centres universitaires de l’APHP hors des murs afin de garantir la stabilité territoriale de l’Ile-de-France. Il prévoit par contre une rénovation de ce service au sein de l’hôpital.
     
    Cette décision menace donc directement le service cardiaque d’un des grands centres de paris intra-muros. Le maintien du pôle cardiaque au CHU Henri Mondor se fera donc au détriment du service cardiaque de l’hôpital de la Pitié-Salpétrière, de l’hôpital Bichat ou de l’hôpital Georges Pompidou.  

    Ecrit par: Anonyme
    Article mis à jour le : mercredi 23 novembre 2011

    Ces articles sont à vocation pédagogique et informative et n'ont pas de valeur légale ou réglementaire. Malgré toute l'attention portée à leur rédaction et la relecture par un collège de professionnels expérimentés, Solutions Medicales décline toute responsabilité en cas d'inexactitude ou de lacune que ces textes pourraient comporter.