SolutionsMédicales.fr
Le portail au service des professionels de santé

Vers la fin des ordonnances papier ?

    Dematerialsiation des ordonnances papier par la SécuComment alléger le traitement des 550 millions d’ordonnances par an, dont l’envoi, le traitement et le stockage représentent un casse –tête pour les pharmacies et les Caisses Primaires d’Assurance Maladie (elles représentent plus de 400 km d’archivage par an ) ?
    La dématérialisation est une réponse permettant de moderniser notre système de soins :  le processus, testé depuis 2010 dans 7 départements et 900 officines, permet au pharmacien de scanner l’ordonnance et d’envoyer régulièrement des CD-Rom  aux caisses. Ce dispositif a été généralisé le 14 novembre à l’ensemble des pharmacies d’officine, avec la signature d’un avenant à la convention pharmaceutique.
    L’objectif à court terme est que les pharmaciens puissent télétransmettre en temps réel les ordonnances aux Caisses. Pour cela une indemnisation des officines de l’ordre de 400 € par an est prévue, afin de les aider à acheter scanner et mises à jour logicielles.
    L’objectif poursuivi par la CPAM est double : économiser du temps de traitement et alléger les coûts, en supprimant 400 équivalent-temps plein en CPAM, et aider à lutter contre la fraude sociale. Une dématérialisation complète des flux d’ordonnance papier entre les pharmaciens et les Caisses est envisagé pour fin 2014.
    Le procédé pourrait ensuite être étendu à d’autres professionnels de santé, et constitue la première étape de la prescription électronique, qui permettra au médecin d’envoyer directement et électroniquement les prescriptions à la pharmacie, permettant ainsi une dématérialisation de toute la chaine de prescription.
    Voir le détail des modalités, fixé par l'avenant 3 à la Convention Nationale des Pharmaciens, publié le 31 janvier 2012

    Ecrit par: Delphine
    Article mis à jour le : lundi 12 mars 2012

    Ces articles sont à vocation pédagogique et informative et n'ont pas de valeur légale ou réglementaire. Malgré toute l'attention portée à leur rédaction et la relecture par un collège de professionnels expérimentés, Solutions Medicales décline toute responsabilité en cas d'inexactitude ou de lacune que ces textes pourraient comporter.