SolutionsMédicales.fr
Le portail au service des professionels de santé

Le 12 mai : journée de mobilisation nationale des sages-femmes

    L’ensemble des associations et syndicats de sages-femmes appelle les sages-femmes libérales et salariées à manifester le 12 mai pour revaloriser leur position et leur fonction dans les structures et dans la filière grossesse-accouchement.
     
    L’ONSSF (Organisation nationale des syndicats de sages-femmes), l’UNSSF (Union nationale des syndicats de sages femmes) s’accordent pour dire que leur rôle est méconnu, et qu’elles peuvent prendre en charge les grossesses non pathologiques ; Non seulement leur part de responsabilité n’est pas toujours connue des patientes, mais leurs actes sont également peu côtés : 19 € (contre 23 € pour une consultation généraliste, et 28 € pour une consultation spécialiste), ce qui les classe en bas de peloton des revenus des professionnels de santé, dans le secteur libéral comme hospitalier.
     
    Profession médicale à part entière, les sages-femmes revendiquent également leur intégration dans la filière universitaire, et leur passage sous le régime LMD –Licence – Master – Doctorat),ainsi que  la création par la Sécurité Sociale d’un parcours incitatif, orientant les futures mères vers les sages-femmes en premier recours, avant de les orienter vers un médecin en cas de grossesse pathologique évidemment, comme l’explique Annie-Claude Ottan ; Les sages-femmes demandent enfin la création d’une filière physiologique à l’hôpital, dans les maternités et les maisons de naissance, et l’ouverture, pour le libérales, de plateaux techniques pour les accouchements

    Ecrit par: Anonyme
    Article mis à jour le : mercredi 29 février 2012

    Ces articles sont à vocation pédagogique et informative et n'ont pas de valeur légale ou réglementaire. Malgré toute l'attention portée à leur rédaction et la relecture par un collège de professionnels expérimentés, Solutions Medicales décline toute responsabilité en cas d'inexactitude ou de lacune que ces textes pourraient comporter.